Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Intervention exclusion Alain Bruneel du SMTD

Ce jour en Conseil Municipal d' Arleux était inscrit à l'ordre du jour un point sur le rapport d activité du SMTD ( Syndicat Mixte des Transports du Douaisis ).

Je suis intervenu pour évoquer l’éviction d' Alain Bruneel.

" Mesdames, Messieurs les membres du Conseil Municipal j aimerais profiter de ce point à l ordre du jour pour vous exposer des faits au sein du SMTD.

Vice-président du SMTD ( Syndicat Mixte des Transports du Douaisis) Alain Bruneel, maire de Lewarde, Président de l’association départementale des élus communistes et républicains,défend avec constance le retour à la gratuité des transports pour les lycéens. Insupportable pour le président du Syndicat, Christian Hatu (Les Républicains) qui après lui avoir retiré ses compétences en février, vient de franchir un nouveau pas en le "destituant" de son poste de Vice-président.

C’est à une grave atteinte à la liberté d’opinion et d’expression que le président du Syndicat mixte des transports du Douaisis s’est livré en destituant Alain Bruneel, maire de Lewarde, de sa 3ème Vice-présidence du SMTD.

La raison de cette destitution : Alain Bruneel défend depuis toujours les transports gratuits pour les lycéens. Il s’est opposé à leur remise en cause par le SMTD sur le principe même que les lycéens doivent pouvoir se rendre sur leur lieu d’étude sans alourdir la charge des familles. C’en est trop pour l’exécutif du SMTD qui en a fait un motif d’exclusion.

Ainsi donc, lorsque l’on ne partage ni ne cautionne des décisions injustes et socialement inéquitables, on est immédiatement sanctionné, vilipendé, destitué ! Ces violences sont hélas légion et les sanctions de plus en plus sévères. Après l’incroyable décision de condamner les Goodyear à de la prison ferme pour avoir défendu leur emploi, c’est maintenant aux élus de notre République que l’on s’en prend pour délit d’opinion.

Mais quelle est cette démocratie où la liberté de défendre ses idées est bâillonnée, où l’on est emprisonné pour protéger son emploi et vivre de son travail !

Je profite donc de la mise à l ordre du jour de notre Conseil Municipal du Rapports d ‘activités de la SMTD pour vous interpeller sur ces faits inadmissibles.

Je sais que nous sommes toutes et tous attachés à la démocratie, à la république et à la liberté d expression autour de cette table.

Je vous demande donc de voter une motion pour la réintégration d’ Alain Bruneel à son poste de Vice Président au sein de la SMTD."

En réponse le 1er Adjoint Pascal Bocquet qui avait pris place de Mr le Maire parti en cours de séance, précisa comprendre mon intervention mais refusa de s engager dans le vote d'une telle motion.

Dont acte, la majorité municipale d' Arleux ne désire pas se positionner sur une telle injustice.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :