Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En Conseil Municipal de ce Mercredi 13 Decembre 2017, je suis à nouveau intervenu sur le sujet du risque de voir notre desserte S.N.C.F supprimée.

Lors du Conseil Municipal du 19 Octobre 2017, j'avais alerté mes collègues sur le danger d'une probable fermeture et donc disparition de notre liaison Douai - Cambrai par le rail.

Mme Leteneur et moi même avions présenté et proposé l'adoption d'une motion qui nous permettrait d'interroger la Direction de la S.N.C.F sur sa volonté et surtout montrer que nous serons présent pour défendre ce service public et cette liaison ferroviaire.

A mon regret cette motion a été rejetée par Mr Vandeville Maire d'Arleux et par l'ensemble de sa majorité municipale.

Heureusement que d'autres élus ne lâchent pas leurs responsabilités je pense à Mme LUCAS et Mr BEAUCHAMP mais aussi récemment Mr Jean Paul FONTAINE et Mr NIHOUS Conseiller Régionaux qui s’inquiètent également pour le destin de cette ligne S.N.C.F Douai - Cambrai.

Mr VANDEVILLE pense que ces élus feraient mieux d’arrêter de se mêler du potage !!!

Mais comment ne pas être inquiet lorsque l'on voit la première réponse de la Direction de la S.N.C.F plus qu'évasive et qui évite d'apporter les précisions demandées.

Si celle ci confirme la non fermeture de la Ligne Douai - Cambrai, jamais elle ne précise par écrit que le trajet de cette ligne sera celui en place car un autre itinéraire pour relier ces deux villes est possible via la commune de Somain.

Si ce dernier tracé était confirmé au détriment de celui existant cela marquera la fin de notre rattachement au réseau ferroviaire avec toutes les conséquences pour les usagers et les habitants de notre ville.

J'ai donc à nouveau proposé à la majorité municipale de se saisir de ce dossier et proposé à nouveau le vote de la motion.

Fin de non recevoir, juste une concertation avec les élus des communes voisines sera envisagé par la majorité.

Affaire à suivre........

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :